Grossesse – Le 2ème trimestre du papa
Hello tout le monde, voici la suite de mon récit sur la grossesse de Virginie. Un point de vue de mec avec les interrogations qui vont avec.
 

Je sais pas vous mais moi j’étais totalement impatient de connaitre le sexe du bébé. L’échographie de la T1 c’est trop tôt pour savoir avec certitude le sexe du bébé mais l’impatience fais qu’on est obligé de poser la question, histoire d’avoir au moins une estimation. En plus nous nous voulions faire une petite fête pour l’annonce du sexe, la Gender Reveal qu’ils appellent ça, moi je connaissais pas du tout ce concept mais après tout c’étais une occasion de plus de réunir la famille et d’officialiser la grossesse.

La crapule plongé dans sa piscine privé a bien voulu se montrer et le gynécologue nous à donner son estimation du sexe. Au top ! Mais à 13SA rien de sûr ! Du coup sa étais un dilemme pour organiser la Gender Reveal, parce qu’on étais fin juin et après pour réunir tout le monde pendant les vacances merci la misère. Trop impatient pour attendre fin aout on a décidé de l’organiser quand même, on donnera l’estimation et si sa change pas grave on en refera une LOL.

Le jour J tout le monde est présent le beau temps est avec nous, on s’est fais plaisir avec des petites pâtisseries de couleurs rose et bleu, des bracelets aux mêmes couleurs pour les invités, une table bien décoré et bien entendu de quoi prendre l’apéro ! Suite à ça, un petit jeu pour l’annonce du sexe, le but étant de percer des ballons qui explosent en confettis bleu ou rose. Après plusieurs ballons garnit de confettis rose éclatés, les bleus finissent en tête. C’est un garçon !

Un clap de fin qui dégage un grand moment de bonheur partagé en famille et entre amis, on se projette ensemble et on imagine déjà le prénom qu’il pourrait avoir. Cependant avec Virginie on reste un peu sur la réserve, rien n’est encore sûr.

On décide alors pour mettre un terme au doute sur le sexe de faire une « échographie plaisir ». Un rendez-vous qui n’a rien de médical, aucune mesure sur le bébé n’est prise mais comme son nom l’indique, c’est pour le plaisir ! Il existe plusieurs formules, allant de l’échographie du sexe jusqu’au film en 3D du bébé projeté sur un écran plat. La famille peut-être elle aussi conviée. Avec Virginie on choisi de simplement découvrir le sexe.

Arrivé à Paris j’ai vraiment hâte d’avoir le fin mot de l’histoire, je m’imagine tout les cas de figure et l’idée que ce soit finalement une fille ne me déplairais pas du tout, surement par l’envie d’assouvir mes désirs de me déguiser en princesse Mdr. Pas loin du bâtiment, sur les Champs Elysées, on commence par se promener histoire de se changer les idées mais je trépigne d’impatience. Le moment arrive, on entre dans une salle, qui ressemble plus à un salon, avec un grand canapé en cuir. Virginie s’installe sur un fauteuil face à la télé et on attend.. L’échographe nous demande de fermer les yeux, quelques secondes passent, nos yeux se rouvrent, la salle est passé au couleur du sexe, le bleu ! Finalement pas de grande surprise mais maintenant on est sûr !

La journée n’étant pas fini on part lui acheter ses premiers vêtements, j’ai tellement de mal à l’imaginer dans l’un des vêtements du magasin. Il y a quand même plein de chose trop mignonne même si on se rend vite compte que les rayons garçons sont beaucoup moins grand que ceux des filles. J’achète son premier body ! J’avoue c’est un peu émouvant et c’est surtout mon premier pas en tant que « papa » malgré que ça me parait encore tellement loin.

J’ai beaucoup aimé cette journée, je pense que ça nous a fais du bien de sortir du contexte médical et de juste apprécier le moment. Tout ça c’est nouveau pour nous et on essai à notre manière d’apprivoiser notre nouvelle vie, on le fais ensemble, c’est le principale.

Les jours passent, les vacances arrivent mais enceinte c’est jamais simple de se déplacer en voiture alors cette année on oubli le Portugal et ses 12 heures de voiture. On choisi une destination un peu plus proche, chez des amis, des vacances synonyme de repos mais pas pour tout le monde ! Eh oui, babyboy commence à se faire remarquer, Virginie avait déjà commencé à le sentir faire ses premiers mouvements à 19 SA mais là c’est moi 2 semaines plus tard ! Je pose ma main sur son ventre et je sens ce petit extraterrestre, c’est très léger et intriguant, une sensation toute nouvelle et magique.

On a maintenant dépassé la moitié de la grossesse et à ce moment là si je devais faire un bilan je dirais que c’est avant tout plein d’émotions différentes, de l’inquiétude au bonheur, de la peur à l’impatience. On est jeune, il y a encore très peu de temps on menais une tout autre vie. On s’adapte à notre rythme, aux changements, sans pour autant oublier ce qui nous animé encore récemment, les amis, les sorties, les moments à deux et on espère qu’après la naissance on pourra toujours profiter de ces moments.

   

A suivre bientôt la dernière partie de la grossesse de mon points de vue ! En attendant venez me suivre sur Instagram @monsieur_matth